Le défi d’une mondialisation juste

(Bureau International du Travail, Genève, 2005) 116 pages, prix € 5,00

Print Mail Pdf

13fra

Juan Somavia Directeur Général du Bureau International du Travail
Renato R. Cardinal Martino, Président du Conseil Pontifical « Justice et Paix »

Édition plurilingue: italien, anglais, français et espagnol
 
Le lecteur de ces lignes découvrira combien la réflexion sociale du Saint-Siège renforce l’action conduite par l’Organisation internationale du Travail (OIT). Nous distinguons là des valeurs identiques à celles de notre Constitution. Lorsqu'il nous est rappelé que « de la justice de chacun naît la paix pour tous », nous entendons aussitôt nos propres sources affirmer « que la non-adoption par une nation quelconque d'un régime de travail réellement humain fait obstacle aux efforts des autres nations désireuses d'améliorer le sort des travailleurs dans leurs propres pays ». Quand nous réfléchissons sur le défi à relever pour assurer « un développement solidaire de tout l'homme et de tout homme », nous retrouvons le souci permanent de l'OIT de promouvoir plus de justice sociale, comme elle l'a réaffirmé avec force à Philadelphie: tous les êtres humains, quelle que soit leur race, leur croyance ou leur sexe, ont le droit de poursuivre leur progrès matériel et leur développement spirituel dans la liberté et la dignité, dans la sécurité économique et avec des chances égales.

J. Somavia